GOJI BIO

Vous allez être surpris !

La baie de GOJI est une plante originaire de France exportée par Marco Polo en Asie (on en trouve trace dans la campagne aquitaine) qui dispose de multiples vertus médicinales, à savoir, il s’agit d’un « super aliment » cultivé en Asie pour ses propriétés naturelles exceptionnelles. Ce petit fruit rouge commence à se faire connaître en Europe.

Le Lycium barbarum pousse dans les fissures des falaises crayeuses de la Gironde. Le Lyciet commun est largement répandu dans l'Europe méridionale et centrale, dans l'Afrique septentrionale, l'Asie du sud-ouest et l'Asie centrale. En Chine, on en trouve plusieurs variétés différentes. Longtemps on a considéré que ce Lyciet venait de Chine mais des travaux récents montrent qu'il pourrait venir du bassin méditerranéen dont la FRANCE.

Assez largement répandu en France, on le trouve dans les haies, sur le bord des chemins, dans les bois et broussailles. Il est notamment présent dans les crevasses des falaises de la Gironde, en Charente maritime, Haute Loire et Aveyron.




Nous souhaitons développer la production de GOJI FPW07.

Il s'agit d'une nouvelle espèce qui a été mise au point par pollinisation par une agence de recherche française (composée d'horticulteurs...) :

  • Fruit au goût sucré et non astringent, adapté à la consommation en fruits secs et à la vente en fruits frais
  • Fruit rouge brillant de grosseur supérieur
  • Excellent résistance à l'oïdium, permettant la culture BIO
  • Récompensé par un SIVAL d'argent


En 2017, FPW développement remporte le SIVAL D’ARGENT de "l’innovation variétale". Le SIVAL est le 2ème salon mondial de l'horticulture.

"Grosseur du fruit, goût agréable en bouche et résistance à l’oïdium sont autant d’atouts qui doivent positionner cette variété comme une nouvelle opportunité de production arboricole en France pour une nouvelle offre de fruits frais mais aussi pour de nouveaux usages en restauration et dans l’industrie agro-alimentaire.
La culture sous le label Bio est maintenant possible pour cette plante grâce à l’excellente résistance à l’oïdium."
(source SIVAL)